HARWICH Nikita

Enseignants-chercheurs

Nikita Harwich

Enseignant-chercheur
Contact : 
nikita.harwich@parisnanterre.fr

Nikita Harwich (né en 1951). Professeur d’histoire et civilisation de l’Amérique latine contemporaine à l’Université de Paris Nanterre.

  • Ancien « Fellow » du St. Antony’s College de l’Université d’Oxford.
  • Directeur-adjoint du Grand Laboratoire « Mondes Américains – UMR  8168 » animé, au sein du  CNRS, par École des Hautes Études en Sciences Sociales, l’Université de Paris I et l’Université de Paris Nanterre.
  • Membre de l’Academia Europaea. Auteur, entre autres, de : Histoire du chocolat (Paris : Éditions Desjonquères, 1992 ; 2e édition, 2008) ; Asfalto y revolución : la New York & Bermúdez Company (Caracas : Monte Avila, 1993) ; ainsi que de nombreux articles et contributions à des ouvrages collectifs concernant le commerce extérieur, les investissements étrangers, l’histoire des idées et l’historiographie de l’Amérique latine contemporaine.

Discipline(s)
Histoire et civilisations : histoire des mondes modernes, histoire du monde contemporain ; de l’art ; de la musique, Espagnol, Histoire contemporaine

Disciplines enseignées
Histoire économique de l’Amérique latine contemporaine

Thèmes de recherche
Amérique hispanique

  • « 1910 en Venezuela ¿ Una renovadaalborada ? » dans : Paul-Henri Giraud, Eduardo Ramos-Izquierdo et Miguel Rodríguez, 1910. México entre dos épocas (México : El Colegio de México, 2014), p. 189-196.
  • Avant-propos, coordination et édition de l’ouvragecollectif: Académiefrançaise du chocolat et de la confiserie, Encyclopédie du chocolat et de la confiserie (Paris/Bruxelles : Puratos/Belcolade/ Choco-Story, 2015), 1 256 p.
  • « Tumulte dans la cacaoyère : révoltes d’esclaves à Ocumare de la Costa (Venezuela) : 1837 et 1845», dans : Alvar de la Llosa, Catherine Heymann et Nathalie Jammet-Arias (Coords.) Universités, académies littéraires et bibliothèques dans le monde ibérique, ibéro-américain et méditerranéen du XVIIIe siècle à nos jours. Numéro spécial. Hommage à Thomas Gomez (Nanterre : Centre de Recherches Ibériques et Ibéro-Américaines de l’Université de Paris Ouest Nanterre La Défense, 2016), pp.  429 – 445.
  • « Barcelona beyond the Seas. A Catalan Enclave in Colonial Venezuela », EuropeanReview, Volume 25, Issue 1 Cambridge, February 2017, pp. 69-80.
  • « Las guerras de Independencia en Ocumare de la Costa. Continuidad y cambiosestructurales : 1800 – 1830 », Boletín de la Academia Nacional de la Historia, n° 393 (Caracas, 2017), pp. 29 – 56.
  • « Un documentoinédito sobre el comercio en Guayana », Montalbán: Revista de Humanidades y EducaciónN°49 (Caracas, 2017), pp. 771-788.