Tolkien : l’amour des cultures et des langues

Tolkien : l'amour des cultures et des langues

J.R.R. Tolkien est l’auteur des romans de fantaisie les plus influents. Le Hobbit et Le Seigneur des Anneaux sont des œuvres marquées par son amour des langues et des cultures.

bannière-tolkien

Un auteur influant

Souvent surnommé le père de la fantaisie, J.R.R. Tolkien est l’auteur des romans de fantaisie les plus influents, Le Hobbit et Le Seigneur des Anneaux. De Star Wars à Harry Potter en passant par Game of Thrones, Tolkien a été une des inspirations de nombreuses œuvres qui sont à leur tour devenues des phénomènes mondiaux. Sa trilogie du Seigneur des Anneaux, publiée en 1954, a été vendue à plus de 150 millions d’exemplaires.

Un amoureux des langues…

La foi catholique de Tolkien et son expérience de la Première Guerre mondiale se reflètent dans ses ouvrages, mais la genèse de son œuvre est marquée par son amour des langues et des cultures. Le premier amour de Tolkien était les langues. L’auteur parlait une douzaine de langues anciennes et modernes dont le norrois, le gothique, le vieil anglais, le latin, le grec, l’espagnol, le français, le finnois, le gallois, le russe et l’italien.

… qui a créé ses propres langues

En tant que philologue professionnel, il est aussi devenu un adepte de la création de ses propres langues. Il a ainsi créé des dizaines de langues avec leurs propres alphabets et grammaires. Les langues inventées par Tolkien ont mené à la création de légendes et de peuples avec chacun leur culture. À partir de ses langues, il a créé un monde entier constitué d’une mythologie qui s’étend sur des milliers d’années d’histoire, parsemé d’histoires d’amour, de quêtes, de trahisons et d’héroïsme.

Un traducteur et expert des cultures

Conscient de l’importance d’une traduction fidèle, Tolkien a envoyé un guide de nomenclature aux éditeurs pour que son œuvre ne perde pas de son sens et de sa subtilité après traduction. Il s’est lui-même essayé à la traduction. En 1926, alors jeune professeur à Oxford, il a achevé la traduction de l’un des monuments de la littérature anglo-saxonne, le poème épique Beowulf. Long de 3182 vers, le poème original est l’une des œuvres de langue anglaise les plus anciennes. Elle a, en effet, été composée entre le VIIème et le Xème siècle. Tolkien était passionné par la culture anglo-saxonne dont l’influence se retrouve dans ses écrits. L’auteur s’est aussi inspiré des mythes nordiques, germaniques, celtiques et grecs pour la création de son univers. Il était ainsi un expert incontesté des cultures et des langues.

Un auteur présent dans l’actualité

La vie de Tolkien a été portée au cinéma dans un biopic éponyme qui est sorti le 19 juin 2019 en France. L’acteur Nicholas Hoult (X-Men – Le Commencement, Mad Max Fury Road) incarne le célèbre écrivain tandis que l’actrice Lily Collins joue sa future femme Edith Bratt. Le film aborde de nombreux thèmes de la jeunesse de Tolkien qui ont influencé son œuvre comme ses amitiés, son amour des langues et son histoire d’amour avec Edith Bratt. Une exposition lui est aussi consacrée à la Bibliothèque nationale de France du 22 octobre 2019 au 16 février 2020. Plus de 70 ans après la publication du Hobbit, Tolkien est ainsi toujours au cœur de l’actualité.

Cet article a été rédigé et supervisé par : 

Sacha Casset

Sacha Casset

M2 M2i 2019-2020, Rédacteur en chef, parcours CEIE